Notre histoire

Bonjour!
Je me présente, je m’appelle Eric, je suis né le 15 mars 1981 à Rennes en Bretagne.
Avant de connaître Estelle, j’ai eu la chance de connaître la paternité le 8 septembre 2008, d’un petit Ewen. Malheureusement mon enfant est décédé le 10 novembre de cette même année d’une mort subite du nourrisson.
Suite à ce décès et d’une séparation de ma compagne de l’époque , s’en est suivi une période de tristesse profonde en moi…
En fin d’année 2010, je rencontre par hasard une femme exceptionnelle dont je ne mit pas longtemps avant d’en tomber amoureux sans imaginer que cela soit réciproque. Le 1er février 2011 notre histoire se concrétise. Ce fut des instants merveilleux et je senti à cette époque le bonheur revenir à nouveau en moi .
Durant un an et demi, nous avons essayé de nous voir tous les mois, passer les vacances ensemble. En août 2012 nous nous décidons à franchir le pas et nous installer ensemble.
Pendant un an, nous avons essayer de faire un enfant sans réussite. L’âge avançant ,nous avons décidé de nous rendre dans un centre d’ AMP (Aide Médicale à la Procréation) afin de voir un peu ce que cela pourrait nous apporter. Après de nombreux examens médicaux l’on nous explique que nous n’avons aucun soucis et que nous sommes en situation d’infertilité inexpliquée. Nous avons décidé de retenter naturellement mais n’y arrivant toujours pas nous nous sommes décidés à faire le premier pas et tenter une première insémination.
Nous commençons donc le protocole en Septembre 2014. Durant 12 jours, chaque soir je vois ma compagne se faire des injections d’hormones et cela me fait mal pour elle. Le jour de l’ovulation , je quitte mon travail à 7h afin d’aller au laboratoire du centre y faire un recueil de sperme. Surement dû au stress de la première, j’ai presque raté mon recueil mais il y avait suffisamment de spermatozoïdes pour procéder à l’insémination quelques heures plus tard. L’attente fut longue. Une fois l’insémination réalisée, j’ai prié secrètement pour qu’elle marche. Malheureusement 15 jours plus tard, le résultat fut négatif. J’en ai pleuré mais suis resté positif en me disant qu’il restait encore 5 inséminations que tout n’était pas perdu.
En Novembre, nouvelles piqûres, nouvel insémination, nouvel échec…
Décembre fut pareil. Là à ce moment là mon moral en prit un grand coup.
Nous décidons de faire une pause durant les fêtes ,pendant cet arrêt nous continuons de tenter naturellement mais rien n’y fait cela ne prend toujours pas.
Nous faisons la quatrième insémination au mois de mars. Mais là lors des résultats nous avons le bonheur d’apprendre que le test est positif. Nous étions vraiment heureux d’avoir enfin réussi mais malheureusement cette joie fût de courte durée ,Estelle perdant l’embryon au mois d’avril. Cela m’a démoli même si j’ai essayé de rester fort pour ma femme que j’aime et ne pas lui montrer ma faiblesse.
Nous retentons la cinquième insémination en mai pour un nouvel échec. C’est de plus en plus dur à vivre pour nous deux.
Nous décidons de faire la sixième et dernière insémination en juillet en gardant espoir. Malheureusement celle-ci s’avéra négative également et le résultat nous a énormément affecté.
Après plusieurs mois de réflexion nous décidons en décembre de nous lancer dans un protocole pour une fiv. Mais lors des examens nous apprenons que ma compagne a dorénavant une réserve ovarienne trop faible pour envisager quoi que ce soit. C’est le dernier coup de massue qui nous fait craquer. Adieu nos 4 FIV 😦
Au jour d’aujourd’hui, je peux dire que je suis triste. Pour moi certes mais surtout pour ma merveilleuse femme dont je n’ai pas réussi a assouvir le rêve de devenir mère. Je donnerais tout pour qu’elle puisse connaître cette joie de donner la vie. Je peux dire que je suis malheureux de ne pas avoir réussi a rendre heureuse la femme que j’aime tant et qui mérite tellement de bonheur.
Notre ultime chance aujourd’hui est de passer par le dons d’ovocytes à l’étranger (Espagne, Belgique…) car en France les délais sont trop longs pour que l’on puisse en bénéficier vu l’âge avancé de ma femme. Malheureusement cela coûte extrêmement cher et nous n’avons pas les moyens d’y arriver par nous même.
Je vous remercie de tout mon cœur de toute l’aide que vous nous apporterez afin de réussir à offrir cet enfant tant désiré à ma merveilleuse femme.
Affectueusement…

Eric.

https://i2.wp.com/chezfanfan.c.h.pic.centerblog.net/yf4rnofv.gif

Qu’ajouter de plus à ce merveilleux récit..Pas grand chose tout est dit..Je m’appelle Estelle et je suis née un 15 décembre 1973 en ALSACE à HAGUENAU et avant de rencontrer Eric je n’ai jamais eu d’enfant à mon grand regret.
J’ai connu l’amour très très jeune,j’avais tout juste 14 ans je dirais même à peine..J’ai vécu une belle histoire pleine de rebondissements ,comme on les aimes à cet age la..Cette histoire s’est terminée j’avais 23 ans.Après plusieurs années à essayer de m’en remettre en me construisant professionnellement, je suis malheureusement tombée malade…Je passerais les détails parce que ce n’est pas le sujet ici mais je voulais le préciser car cela a très largement diminué mes chances de procréer et fait défiler les années… Mon amour de thyroïde…Suite à une opération à l’age de 29 ans qui a raté, je me retrouve aujourd’hui avec une maladie post-chirurgicale à vie qui va me rendre une éventuelle grossesse très difficile,mais qu’importe je suis prête à tout surmonter (même ma phobie de l’avion) pour réaliser mon rêve,celui de porter un enfant,lui donner naissance et le choyer jusqu’à mon dernier souffle.
Mon chéri a vécu un drame, la perte d’un fils et quand je vois dans le bleu profond de ses yeux l’immense tristesse qu’il cache au fond de son cœur,cela me motive encore plus pour braver les plus hautes montagnes pour lui offrir à nouveau cette joie d’être papa..
Rien…Absolument rien ne m’arrêtera…ni ma maladie…ni l’argent…
Tant qu’on viendra pas me dire « Madame vous n’avez plus aucune solutions ,il faut vous résigner » ben je ne lâcherais pas..
Je n’ai « rien »..J’entend par là que mon utérus est parfait, mes trompes sont parfaites aussi.
Il n’y a que l’age… Mes vieux ovules ne se laissent pas courtiser!
C’est pour cela que aujourd’hui plus que jamais j’ai besoin de vous…Amis(es)… familles etc…J’ai besoin de vous pour cicatriser un peu plus non pas une ,mais toutes ces plaies qu’a laisser ce fils,petit fils,arrière petit fils,neveu,cousin,filleul en s’envolant rejoindre les anges..
J’ai besoin de vous pour leurs rendre le sourire…
Il est difficile pour moi,seule fille contre trois garçons de ne pas connaitre cette joie d’être maman,de ne pas pouvoir offrir un petit fils ou une petite fille à mes parents qui avancent dans l’age…Mes frères leurs ont donné ce plaisir bien-sur mais la seule fille qu’ils aient eu n’a pas encore eu cette chance…
J’ai besoin de vous car aujourd’hui la seule chance pour moi d’avoir cet enfant c’est de faire appel au don d’ovules à l’étranger et nous n’en avons pas les fonds…
Alors s’il vous plait…Ouvrez votre cœur,laissez parler votre âme…
Si chacun d’entre « nous » (oui j’ai envie de dire nous) donnait ne serais-ce que 1 euro… cet euro symbolique changerait considérablement les choses..
Alors je vous le demande encore une dernière fois…Prenez le temps d’y réfléchir,prenez conscience que 1 euro peut nous aider à réaliser notre projet..
Aidez nous..
Je vous aime…

Estelle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s